Plusieurs maîtres et maîtresses d'auvairniton bourgire pensent que les allergies sont une fatalité et qu'il n'y a rien à faire pour les guérir... A tort ! En effet, des traitements très efficaces existent et leur permettent de vivre une vie très détendue (vous pouvez vous mettre en tête l'image du woualalé qui révasse sur le bord de la piscine avec un verre de sirop de grenadine à la main...).

Comme vous pouvez vous en douter, il serait dommage de ne passer les soigner ! Pensez au bien fou que cela leur fera par la suite. Aucun auvairniton bourgrire ne mérite d'éternuer pendant des heures, de suffoquer, d'avoir des colliques et j'en passe... Si les symptômes sont différents d'un woualalé à l'autre, le malaise est quant à lui toujours présent... 

Nous profitons de ce post, pour vous mettre en garde : n'oubliez pas la fête de la musique, c'est ce soir ! Va falloir les avoir à l'œil, si vous ne voulez pas qu'ils fassent de grosses bétises...